vendredi 29 avril 2016

Challenge Artjournal et gribouillages #99

Cette semaine j'ai la grande joie d'accueillir le Challenge Artjournal et Gribouillages créé par Jijihook

Le thème est MINUSCULE



"Crédit photo :  https://pixabay.com/"



Vous avez jusqu’à jeudi soir 23h55 pour poster les photos de vos pages ci-dessous (en cliquant sur « Add you link »). Si vous n’avez pas de blog, postez le lien vers une photo que vous aurez publiée sur un compte public Facebook, Flickr, Pinterest, Picasa, ou même Instagram ! Le tuto pour utiliser l’outil InLinkz se trouve ICI.Toutes les modalités du Challenge Artjournal et Gribouillages sont expliquées ICI sur le blog de Jijihook. Vous pouvez également participer sur Instagram avec le hashtag #artjournaletgribouillages."

Rendez-vous le vendredi 06 mai chez Albertine 30

jeudi 28 avril 2016

Saison (Challenge Artjournal et gribouillages #98)


Le thème proposé par Ynomra cette semaine est SAISON.
Ave cette page, j'ai résumé les variations climatiques de ce début de printemps 2016.
De plus, le mardi 26 avril nous avons eu dans les Yvelines : soleil le matin, neige aux alentours de midi, 13h et nuages + petites pluies l'après-midi.

VIVE LE PRINTEMPS !!!!

Afficher l'image d'origine




Cette semaine le challenge initié par Jijihook est hébergé chez Ynomra

samedi 23 avril 2016

Porte-crayons 100% Récup


J'ai récupéré quelques brochures du salon Livre Paris 2016. J'ai totalement flashé sur les petits dessins de la couverture.
J'ai donc décidé de créé ce porte-crayons.





Matériel :
Brochures (Récup)
Colle blanche liquide à utiliser avec un pinceau (je trouve celà plus pratique)
Pinceau pour la colle
Ciseaux
Carton (Récup)

Instructions :
1) Couper les brochures selon la hauteur souhaitée. Je les ai coupées à plusieurs hauteurs différentes afin de créer un porte-crayons à plusieurs niveaux.
2) Coller les brochures comme sur la photo en bas à droite de l'image ci-dessus. Attendre que la colle agisse.
3) Coller les tubes entre eux et sur le carton qui sert de base.
4) Couper le carton selon votre désir.

C'est fini !!!!


En voici deux autres réalisés avec une autre revue :



vendredi 22 avril 2016

Mandala Madness 3





Voici la 3ème partie du CAL Mandala Madness organisé par Helen de Crystals and Crochet

J'aime beaucoup faire ce mandala, je découvre un certain nombre de techniques que je ne connaissais pas ou que je ne maîtrisais pas.


mercredi 20 avril 2016

Granny love Challenge #115


Moogly 2016
Block 8 d'après un modèle de Sarah Sash de Posh Pooch design


*******


CALDrops Indice 4


*******


5 carrés supplémentaires pour le couvre-lit de ma fille



D'autres oeuvres sont à retrouver chez CIRsapi

mardi 19 avril 2016

Chantier


Le thème proposé par Marjolaine est "CHANTIER"

Retrouvez d'autres oeuvres ici chez Marjolaine

Courir après les ombres de Sigolène Vinson

Sigolène Vinson
Plon, 2015
199 pages

sumé de l'éditeur
Du détroit de Bab-el-Mandeb au golfe d'Aden, Paul Deville négocie les ressources africaines pour le compte d'une multinationale chinoise. De port en port, les ravages de la mondialisation lui sautent au visage et au coeur la beauté du monde dont il ne peut empêcher la destruction.
Les merveilles qui ne s'achètent pas ne risquent-elles pas de disparaître dans un système ou toute valeur se chiffre ?
Paul se met alors à chasser un autre trésor : les « écrits jamais écrits » d'Arthur Rimbaud – il veut le croire, le marchand d'armes n'a pas tué le poète. Inlassablement, il cherche.
Trouvera-t-il plus que le soleil aveuglant, la culpabilité d'être et la fièvre ?




Mon avis
Roman au style envoûtant. Une fois les premières phrases lues, j’ai eu du mal à m’en décroché. Le style est admirable. Le sujet est original.
L’auteur suit Paul, un jeune français qui a pris en grippe la France et son développement économique. Il a donc décidé de travailler pour les chinois. Il est chargé de négocier les ressources naturelles non exploitées des pays africains au profit de la Chine. En ce moment, il travaille à l’acquisition des droits d’exploitation d’un lac djiboutien dans lequel les chinois pourraient récolter le sel duquel ils pourraient extraire du lithium pur, métal rare.
Paul est aussi un doux rêveur. Il veut retrouver les derniers poèmes d’Arthur Rimbaud. Pour se faire, il explore l’épave d’un bateau avec l’aide de Harg, un habitant des environs. Ce bateau aurait appartenu au dernier amant d’Arthur Rimbaud. Mirage ou réalité ?

Sur son chemin, Paul croise de nombreuses personnes qui garderont toutes un souvenir très précis de lui.
Harg, jeune homme des environs qui l’aide à retrouver son « trésor ».
Mariam, jeune somalienne, qui pêche la crevette et qui rêve de Paul comme amant.
Louise la française qui repart à Dunkerque après avoir passé plusieurs années en Asie.
Cush, qui fuit son pays par bateau pour tenter de trouver une vie meilleure.
Chang, ce chinois qui travaille avec Paul en vue de « voler » les richesses de l’Afrique.

Entre tous ces personnages, les bateaux vont et viennent : les bateaux de pêcheurs locaux, les bateaux de pirates somaliens, les bateaux des industriels chinois…
Toutes ses personnes se croisent et se recroisent au rythme des vagues et au rythme des mots de l’auteur qui nous emporte loin.

Un nouveau bermuda dans mon placard



Aujourd'hui, c'est RECUP.
Ou comment transformer un pantalon très élimé en bas en bermuda. On peut très bien le transformer en short ou en pantacourt
C'est selon ses goûts ou ses envies.

Très très facile à faire.
N'hésitez pas à vous lancer !

jeudi 14 avril 2016

Inspiration Knapfla (Challenge Artjournal et Gribouillages)






Sur une idée de Thali : "INSPIRATION KNAPFLA"

Knapfla est une artiste dont l'oeuvre se caractérise par des dessins comportant des petits détails avec un petit peu de couleurs par endroits.
N'hésitez pas à aller faire un petit tour sur son blog.


D'autres oeuvres sont à admirer chez Thali

mercredi 13 avril 2016

Granny love Challenge #114


Moogly CAL 2015
Block 17 
Création de Lookwhatimade
J'e l'ai trouvé assez difficile à faire, mais j'aime beaucoup le résultat

*******


CALdrops The Meadows

*******


5 African flowers pour le couvre-lit
Plus que 20 à faire...
Je tiens le bon bout

*******


Cette semaine le challenge est hébergé chez Dane
N'hésitez pas à aller voir les réalisations des autres participants











mardi 12 avril 2016

Mandala Madness 1



En me promenant sur le blog de Marie

J'ai vu ce nouveau CAL dont je suis tombée totalement folle.

Je n'ai donc pas hésité, et me voilà lancée.
Il a commencé mi-mars, mais je le prend en chemin juste maintenant.
Si ce mandala vous intéresse, vous trouverez toutes les infos sur le site d'Helen.

Pour réaliser ce Mandala Madness, j'utilise un crochet 5 et toutes les couleurs de laine compatible que je trouverais dans mes placards au fur et à mesure de son avancée.
Helen dévoile une nouvelle partie du CAL chaque vendredi.


vendredi 8 avril 2016

Comment j'ai tué mon père de Frédéric Vion

Frédéric Vion
Flammarion, 2015
183 pages

Résumé de l'éditeur
Comment j'ai tué mon père « Avec les boulets et les fardeaux intimes, il y a plusieurs solutions. En général on se contente de les traîner : on souffre tout seul et ça n'avance à rien. Ou alors on peut grimper dessus, pour au moins être vu. Il y a enfin la possibilité de les renvoyer à la figure de l'agresseur : c'est lourd et ça fait mal à tous les protagonistes, mais c'est efficace... » Comment s'en sortir quand on est un petit garçon dans une famille apparemment très ordinaire, mais que son père est un tyran domestique et qu'un monde s'écroule autour de soi ? Un père violent, une époque qui l'est aussi, et l'Histoire qui s'en mêle : tout concourait à démolir le narrateur... à moins qu'il n'arrive à se montrer plus résistant qu'eux.


Mon avis
C’est un premier roman, un roman autobiographique de cet auteur journaliste sur France 2. Il s’occupe, notamment, de la revue de presse de Télématin.
Le roman s’ouvre sur un 1er chapitre qui fait comprendre la dangerosité du père de l’auteur, policier de profession et qui possède tout un arsenal d’armes à la maison. C’est un père tyrannique aussi bien avec ses enfants, qu’avec sa femme.
A travers ce roman, le narrateur, qui est, en fait, l’auteur cherche à comprendre pourquoi son père se comporte ainsi. Pour se faire, il remonte l’histoire familiale jusqu’en 1900, année de naissance de son arrière-grand père paternel. Il remonte aussi la Grande Histoire de la Lorraine depuis les années 1900 jusqu’à la fin des usines sidérurgiques. Il raconte aussi l’arrivée en France et l’intégration de ses grands-parents maternels qui sont italiens.
Il raconte tout ceci pour tenter de se reconstruire, d’avancer.
Le roman est constitué de deux grandes parties. La première retraçant l’histoire de sa famille jusqu’à la mort de son père. La seconde traitant de l’après : comment vivre ou survivre à ce qu’il a vécu dans son enfance.

Le titre prend alors toute son ampleur : il est parfois très difficile de faire table rase du passé.

mercredi 6 avril 2016

Granny love challenge #113


CAL Drops The Meadows, block 1 : Anémone


CAL drops The Meadows, block 2 : Renoncule

J'ai vu sur le blog de Jijihook le CAL organisé par Drops Design.
J'ai aussitôt décidé de me lancé... Pour l'instant deux petites fleurs agréables à crocheter. Les grannys font environ 9.5*9.5 cm.

*******


Avancée dans le moogly CAL 2016
Felicity square de Carolyn Christmas



Moogly CAL 2015
Lilies on the water de fromgrammysheart



D'autres grannys sont à admirer chez Jijihook


mardi 5 avril 2016

Marine attitude


Grossesvagues
Le thème proposé par Plume B cette semaine est 
MARINE ATTITUDE

D'autres oeuvres sont à découvrir chez Plume B